La grève des écoliers

Les marionnettes et les comédiens de la Bad'J chantent et dansent dans les traces de ces milliers d'enfants rebelles qui se sont insurgés contre un système éducatif injuste dans plus d'une soixantaine de villes du Royaume-Uni, il y a un siècle, lors de la rentrée des classes de 1911.

Ce qu’ils voulaient ? Des gommes et des crayons gratuits pour tous, l'abolition des châtiments corporels et des devoirs à la maison...

La grève des écoliers est une création originale de la Bad'J, en partenariat avec la CMCAS Paris.

Télécharger le dossier en PDF

La grève des écoliers est soutenu par la Mairie de Paris.

Imprimer

Intentions de mise en scène

Publié dans Le spectacle

« On parlait à un élève d'auteurs célèbres du début du XXème siècle et, pour justifier son ignorance, il proclamait, comme une excuse parfaite : «  Mais, Monsieur, je n'étais pas né ! ». Le mot est révélateur : il montre que, pour trop de jeunes, le monde n'a pas de passé. Tout commence avec leur naissance, ils ne se rendent pas compte que dans tout ce qu'ils pensent ou éprouvent, dans tout ce qu'ils font, ils sont tributaires du passé. »
Jacqueline de Romilly, Dans le jardin des mots.